Venez poster les histoires que vous écrivez, présenter ce que vous connaissez, et bien d'autres choses encore.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Final Fantasy XIII-2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
S.Skye.K
Administraffreuse
avatar

Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 24
Localisation : In Soukoku Hell

MessageSujet: Final Fantasy XIII-2   Jeu 3 Jan - 16:44

Bonjour bonjour. Oui, pour un premier FF présenté sur le forum, je débute bien. Ni le 1, ni le 7, ni même Crystal Chronicles (mon tout premier), même pas le premier de la saga, non, je commence par le XIII-2. N’essayez même pas d’y voir un quelconque esprit de contradiction, la raison est que c’est le seul que je peux vous présenter en profondeur. Pourquoi cela ? Eh bien, j’ai joué au II, au VII et au IX par émulateur, j’ai avancé dans le X et pratiquement fini le X-2 et Crisis Core, sans oublier mes tâtonnements dans le XII. Sauf que pour des raisons diverses et variées (frère qui emmène la console, émulateur qui crashe, et j’en passe et des meilleures comme la sauvegarde effacée qui vous dégoûte trop pour recommencer.) je n’ai jamais pu en finir un seul (l’explication pour le X-2 se limite à la difficulté du jeu… On peut dire plein de choses sur X-2, mais punaise que ce jeu est dur ! Aussi je n’ai pas pu le finir avant le kidnapping de la PS2… snif…). Et je n’en ai plus aucun sous la main à part le XIII-2 que j’ai l’immense plaisir d’avoir fini au début de la semaine dernière. Etant une grande dingue qui voulait impérativement être montée au niveau maximum et avoir les meilleurs familiers au niveau maximum également pour le boss final… Je ne dirai pas que je l’ai battu aisément mais… si en fait.
Bref, je me suis rendue compte avec émotion que c’était le premier final fantasy que j’avais l’occasion de terminer, aussi pour fêter ça j’ai décidé d’en faire un article… Après avoir battu le raspatil et complété les fins paradoxales. Donc oui, je suis ici parce que j’ai accompli ce but pas plus tard qu'hier, assez fière de dire donc qu’il ne me manque que deux fragments (le bestiaire complet et le truc où il faut gagner plein de jetons à Fortuna) et très peu de succès.
Je viens par conséquent vous faire une présentation détaillée du jeu, en partant de la fiche technique, continuant sur les personnages, l’histoire, le gameplay, et même un peu les goodies !




Support : PlayStation 3, Xbox 360
Genre : RPG
Dates de sortie :
- Japon : 15 décembre 2011
- Amérique du Nord : 31 janvier 2012
- Europe : 3 février 2012
Equipe :
- Réalisation : Motomu Toriyama
- Scénario : Daisuke Watanabe
- Design des personnages : Tetsuya Nomura
- Direction artistique : Isamu Kamikokuryô
- Programmation principale : Yoshiki Kashitani
- Réalisation cinématiques : Takeshi Nozue
- Musique : M. Hamauzu, N. Mizuta, M. Suzuki
- Production : Yoshinori Kitase
Casting :
Serah Farron : Minako Kotobuki ; Laura Bailey
Noel Kreiss : Daisuke Kishio (si je jure que mon pseudo ne vient pas de là, vous me croyez ou pas ? Car je jure que c’est vrai !) ; Jason Marsden
Mog : Sumire Moroboshi ; Ariel Winter
Lightning Farron : Maaya Sakamoto ; Ali Hillis
Caius Ballad : Hiroshi Shirokuma ; Liam O’Brien
Paddra Nsu Yeul : Mariya Ise ; Amber Hood
(Je ne parle que du casting principal)

Voilà ! Maintenant commençons le jeu : une cinématique magnifique (typique de Final Fantasy) commence, bien que légèrement incompréhensible, qu’on ai joué ou non à Final Fantasy XIII, car ce dernier s’achevait joyeusement, avec quatre des héros de saufs, Serah sortie de son cristal ainsi que Dajh, et Lightning qui donnait sa bénédiction pour le marriage de Snow et Serah…
Sauf que cette magnifique cinématique nous montre un personnage inconnu en train d’affronter l’ex héroïne de FF 13, les deux semblant être à un niveau pour le moins… divin ? Et vous entrez en piste, prenant les commandes de Lightning chevauchant Odin.
D’ailleurs, je vais m’arrêter un instant là pour un WTF. Tous mes amis m’auront entendue me plaindre à ce sujet, d’autant que je fais partie de ceux qui ont décidé d’essayer le XIII-2 POUR ses différences avec le XIII. Entendons nous bien, je n’ai pas joué au XIII. J’ai vu le walkthrough et me suis toujours dit que bien que l’histoire soit sympa, le joueur devait s’ennuyer, avec la linéarité des niveaux. Donc je suis partie sur le XIII-2 pour les nouvelles bases qu’il donnait. Alors, je ne suis pas contre Lightning-la-cheatée pour commencer le jeu et me mettre dans l’ambiance d’un combat épique contre la première partie de ce qui sera le boss final… Non, mon problème ne concerne en fait pas le jeu mais les goodies (j’avais dit que j’en parlerai !). Voilà, on commence avec Lightning, et certes, on passe le jeu à la rechercher…
Mais on doit la voir trente minutes montre en main après le prologue…
TOUTE la promotion du jeu est sur Lightning. Il existe un store comprenant également Serah ainsi qu’une figurine à son effigie, quelques artworks comprenant Noel et Serah (un seul comportant également Caius et Yeul, et Lightning y est également présente), et si on cherche avec attention, tous les jours, sur un site spécialisé, et qu’on est prêt à débourser une fortune pour de l’import, on PEUT parfois tomber sur une figurine de Noel…
En fait, les goodies pensent que Lightning est l’héroïne. Sauf qu’on la voit à peine et que pour trouver quelque chose à l’effigie des vrais héros du jeu… Ben faut y aller ! Et si encore ils faisaient la promotion pour les fans du XIII et donc impliquaient Hope (mine de rien assez important dans ce jeu), Sazh (qui a droit à un DLC) ou même Snow (que je n’aime pas, navrée pour ses fans car je sais qu’il en a beaucoup, mais je le trouve beaucoup trop cliché) ! Non.
La campagne promotionnelle du jeu est entièrement basée sur Lightning et sa tenue flambant neuve et fanservice (classe, ceci dit) de Valkyrie…



Enfin bon, retournons à nos moutons ou plutôt à nos bahamut, car le premier adversaire que vous affrontez afin d’apprendre (ou non, vous pouvez passer le didacticiel si vous le voulez) à vous battre est Bahamut du Chaos. Vous allez lui mettre une certaine pâtée avant d’affronter Caius en chair et en os. Suite à un combat cinématique (j’aime et déteste à la fois ces trucs), ce qui consiste à une cinématique pendant un combat, durant laquelle vous devez appuyer sur des boutons pur infliger plus de dégâts au boss/gagner un trophée, un portail s’ouvre dans le ciel et un jeune homme inconscient en tombe. Il s’agit de Noel qui se retrouve juché à l’arrière d’Odin sans pour autant avoir l’occasion de se montrer utile lors du combat suivant. Cinématique, durant laquelle on apprend qu’apparemment Noel connaît votre ennemi au vu de sa réaction lorsqu’il l’aperçoit, et où Lightning ordonne au jeune homme d’aller chercher sa sœur et de lui donner un Mog qu’elle appelle « porte-bonheur », puis de l’amener ici.
Fin du prologue. Début de l’épisode 1, et comme je suis chouette ( ?) je vous ai trouvé tout le début, en HD, et avec sous-titres français !


Vous atterrissez chez Serah qui vient apparemment de rêver ce qu’il vient de se passer et se retrouve soudainement habillée différemment à sa grande surprise. Vous la contrôlez un instant (elle marche affreusement lentement) jusqu’à rejoindre l’extérieur où le monde semble alors se distordre. Quelques séquences de libre choix (très bon truc, personnellement j’adore cette chose qui parfois décide de ton destin et parfois t’en donne juste l’impression et te permet d’avoir parfois droit à des répliques hilarantes) plus tard, et vous vous retrouvez au beau milieu d’une bataille contre des monstres sans vraiment savoir comment vous êtes arrivée là. Une sorte de cas de somnambulisme dû au fait que vous voyez le futur, mais ça vous ne le savez pas encore. Bref, Serah panique, se fait attaquer et sauver par Lebreau qui perd du temps à la raisonner et est touchée à son tour, et là, des flèches (ou le sort Ruine, je n’arrive jamais à me décider) tuent le monstre qui avait attaqué en un instant.

C’est Noel qui ne laisse pas vraiment à la sœur de Lightning le temps de souffler, il lui tend un arc et l’entraîne avec elle pour tuer les monstres. D’ailleurs, à ce stade du jeu, je ne sais pas si ce n’est qu’une impression due au fait que j’ai mis du temps à penser à changer de stratégie, mais Noel faisait tout le travail. Logique, puisqu’il est le meilleur attaquant des deux et de loin. Mais bref, vous partez voir la météorite qui a amené les monstres (et Noel au passage) et en apprenez un peu plus sur le nouvel arrivant. S’ensuivent quelques missions typiques de début de jeu vidéo (trouver l’objet perdu, attraper un enfant,…) et enfin vous quittez Neo Bodhum pour partir à l’aventure avec ce garçon étrange, plus jeune que Serah, mais aussi clairement plus expérimenté en survie, combat, et humour… Quoique, je ne sais jamais si c’est de la bêtise ou de l’humour avec Serah (que je ne déteste pas contrairement à beaucoup de gens que je connais)… Essayez un peu de répondre ‘un type super cool’ quand Noel demande qui est Snow…

Et voilà, bien sûr, l’intrigue se resserre et devient plus complexe, mais ça vous résume comment vous partez à l’aventure. A présent, je vais vous présenter vos trois héros. Oui, trois ! Je considère Mog comme un héros à part entière. Sinon je l’aurais fait taire depuis bien longtemps d’un bon coup de pied (le principe de pouvoir le lancer du haut d’un pont est l’un des meilleurs points du jeu, je ne blague pas ! C’est juste jouissif parfois !).



Bref, commençons par Serah.

Serah Farron
21 ans
Spoiler:
 
La jeune soeur de Lightning est notre héroïne dans ce volet. Elle a trois ans de plus (même si on les voit difficilement) que dans le premier jeu et est devenue institutrice dans leur nouveau petit village en bord de mer : Neo-Bodhum. Cette jeune fille d'apparence débonnaire et légèrement superficielle est une ancienne L'cie transformée en cristal, elle fut sauvée dans le premier volet par les six héros de celui-ci. Cependant, sa soeur a disparu alors qu'elle aurait juré l'avoir vue, et personne ne se rappelle de sa présence durant les moments qui ont précédé cette disparition. Cependant, elle est envahie par des rêves durant lesquels sa soeur affronte un étrange individu dans un royaume divin où le temps ne s'écoule pas nommé "Valhalla", et son fiancé, Snow, finit par partir également à la recherche de Lightning, la laissant à Neo-Bodhum. Sa rencontre avec Noel, un jeune homme venant du futur envoyé par Lightning pour l'amener à elle, va la décider à partir également. Elle gagne énormément en maturité durant le voyage, et son but initial qui était de trouver sa soeur devient le même que celui de Noel : sauver le futur. Même si elle risque de mourir en accomplissant ce miracle. En effet, elle est une prophétesse qui voit l'avenir chaque fois qu'il change. Et chaque vision raccourcit sa vie..
Au combat, c'est une excellente ravageuse et saboteuse. Sa magie plus élevée aurait également dû en faire la meilleure soigneuse, mais elle ne possède pas les sorts de groupe qui lui auraient donné ce titre. Elle est également celle qui peut dompter des monstres et qui vous permet donc d'avoir un troisième membre dans l'équipe.


Noel Kreiss
18 ans
Spoiler:
 
Le nouveau venu du jeu a le mérite de nous mettre très vite dans l'ambiance. Chutant d'un portail temporel droit dans le vide au dessus des terres sacrées de Valhalla, Lightning le récupère avant qu'il ne s'écrase et lui dit d'aller chercher sa soeur, lui admettant qu'en faisant ça il pourra peut-être réaliser son voeu le plus cher : changer le futur. Car Noel vient d'une époque lointaine, 700 ans après la fin du premier jeu et est le dernier humain vivant à cette époque. La première fois qu'on a l'occasion de le voir sortir ses étranges épées (dont l'une se change en lance à volonté), c'est pour sauver celle qui deviendra sa partenaire de voyage et Lebreau. Il est perspicace, téméraire, à ne pas mettre en rogne (Se référer à Academia 400AC) même si c'est difficile à faire, et empli de volonté. Il a la répartie et l'humour facile malgré son histoire (Aux monts Yaschas en 010AC, durant l'éclipse, une séquence de libre-choix vous permet de lancer une hypothèse quant à la raison de celle-ci. Si ça vous est possible, répondez "le fal'cie voulait rencontrer quelqu'un"... J'ai personnellement bien rit.) et n'est absolument pas naïf contrairement aux apparences (fait que l'on peut remarquer lorsque Serah lui demande si Alyssa est en train de se servir d'eux dans les ruines de Bresha). Certains de ses souvenirs lui font défaut à cause des voyages temporels ce qui l'amène parfois à ne plus savoir ce qu'il allait dire et donc s'interrompre (comme dans la vraie vie !). Ce personnage touchant se moque du fait qu'il risque de disparaître en sauvant le futur (ça rappellera quelque chose à ceux qui regardent "le visiteur du futur".), tant qu'il peut sauver l'avenir de l'humanité. D'où l'ironie dramatique à la fin du jeu lorsque Serah meurt et pas lui...
Il est un attaquant né ainsi qu'un excellent tacticien défensif, et même si son niveau de magie est moins haut que celui de Serah, il possède des sorts de groupe en temps que soigneur, ce qui le rend au moins aussi utile qu'elle.


Mog le Moogle
Âge inconnu
Spoiler:
 
Mog est un "porte-bonheur" que Lightning confie à Noel afin qu'il le donne à Serah. Cette petite peluche gourmande a la capacité de détecter les ennemis et de se changer en arc ou en épée. Il est à lui seul les deux tiers de l'humour du jeu, que ce soit dans sa cupidité, sa gourmandise ou ses chamailleries incessantes avec Noel. C'est l'amour vache et ils se le rendent bien. Néanmoins, la petite créature est un précieux allié une fois qu'il peut faire apparaître des coffres invisibles ou qu'on peut le lancer pour le faire récupérer des objets. Certains coffres ou familiers ne peuvent être attrapés que grâce à son aide. Un running-gag du jeu est Serah l'accusant comme responsable des évènements actuels. On peut également mentionner le combat contre le proto-fal'cie Adam durant lequel un libre choix vous permet de le lancer contre le boss. La petite créature a beau être un souffre-douleur, ses équipiers l'aiment beaucoup et il est possible de l'aider à connaître son histoire en complétant les zones optionnelles de Oerba 300AC et 400AC.
Epic fail tout de même. Depuis les tout premiers FF on appelle les moogle des "mog" en français... Et bien sûr, pour une fois qu'un moogle a un nom, c'est "Mog"...


Bien entendu, on rencontre de nombreux autres personnages, Hope Estheim en particulier vous sera d'une grande aide et vous le croiserez dans un total de quatre lieux : Yaschas 010, Yaschas 01X, Academia 4XX, et Academia 500. Celui-ci n'est pas plus un nouveau venu que Snow Villers que vous croiserez à la côte de Sunleth en 300 AC et dans une des fins paradoxales, mais il y a également Alyssa (Arisa) Zaidelle qui commence en temps qu'alliée qui se sert de vous dans les ruines de Bresha en 005 AC, continue en temps que collaboratrice de Hope et finit par vous trahir de peur que vous ne l'effaciez de l'histoire. On croise également Sazh et Dajh à la toute fin du jeu, le premier ayant droit à son DLC (tout comme Lightning et Snow même si vous ne contrôlez pas ce dernier), et Vanille et Fang ont même droit à une apparition lors du point culminant du jeu.
Dans les autres nouveaux personnages secondaires, aucun n'est aussi important qu'Alyssa, mais je n'ai pas mentionné les deux derniers personnages principaux du jeu : Caius Ballad et Paddra Nsu Yeul.
Spoiler:
 
Yeul est la prophétesse d'Etro, elle possède les yeux de la déesse qui lui permettent de voir l'avenir. Ce don s'avère plus une malédiction puisqu'il implique la diminution de sa durée de vie à chaque vision. Elle meurt donc toujours très jeune. Caius, son gardien immortel qui possède le coeur du Chaos (le truc qui le rend immortel et lui permet de se changer en chimère) est chargé de protéger chacune de ses incarnations. Néanmoins, voir sa protégée mourir encore et encore le rendent plus ou moins fou de douleur et il tente alors de stopper le temps dans le Monde entier pour que Yeul n'ait plus à mourir. Vous comprendrez que c'est l'antagoniste du jeu. Ce personnage fascinant possède d'ailleurs un lien profond avec Noel, car les trois derniers humains du Monde étaient Yeul, Caius et son élève : Noel (on n'avait pas deviné). Lorsque Noel se refuse à le tuer pour devenir le nouveau gardien, Caius les laisse seuls dans le futur et Yeul finit également par mourir.
Il finit par forcer la main à Noel au sens propre, plantant lui même l'épée de celui-ci dans son coeur. Cependant, la fin bonus montre qu'il n'est pas mort...

Bon, les personnages, c'est fait, passons aux différentes fins du jeu, car il existe une vraie fin du jeu et 8 fins paradoxales. La vraie fin aura sa place plus tard dans la rubrique "WTF", je vais vous résumer les huit fins paradoxales et mon avis sur celles-ci.

SPOILERS

1. Une erreur colossale.
Avoir tué Atlas sans résoudre le paradoxe a démarré la guerre des titans qui a détruit le Monde dans le futur de Noel. Décidés à empêcher cela de se reproduire, vos deux combattants décident de détruire tous les titans. Le dernier plan est celui de la steppe d'Archylte dans laquelle de nombreux jumeaux d'Atlas sont étendus, détruits, sur le sol, les épées de Noel toujours plantées dans le point faible de l'un d'entre eux.
...Pas la fin la plus joyeuse (ni la plus triste), mais au moins il faut reconnaître que notre équipe est badass... Sincèrement, les armes de Noel ont beau être plantées dans le boss sans leur propriétaire à proximité (et on n'a aucune idée de ce qu'il lui est arrivé ni à Serah donc on ne peut pas savoir si jamais ils ont réussi ou non), il suffit de voir les corps de tous ces géants pour se rendre compte que dans ce jeu, il n'y a clairement pas d'affaiblissement durant les cinématiques ! Au contraire, vos persos sont encore plus puissants que quand vous les contrôlez T_T'

2. Rêve de rédemption
Battre Caius à Oerba 200 AC avec le paradoscope activé vous envoie avant le début de FF XIII. Vous êtes dans une Oerba désertée de toute vie (pas que ça change vraiment malheureusement) et emplie de Cie'th décédés. Une voix appelle à l'aide, sans cesse. Il s'agit de Vanille, enfermée dans son cristal, qui tente désespérément de demander pardon à Fang pour l'avoir laissée prendre la responsabilité de Ragnarok seule. Serah promet qu'elle amènera Fang ici pour qu'elle lui puisse lui accorder son pardon.
Une des fins les plus tristes et belles, mais aussi les plus inattendues. Dire que cette scène n'a rien à faire dans le jeu est légèrement vrai, mais on s'en fiche. après tout, on voit très peu Vanille et Fang dans ce jeu, alors même si j'aurais préféré une fin paradoxale incluant Fang, je ne vais pas râler sur une vision des pensées de Vanille quand elle était enfermée dans son cristal.

3. Combattre le flan par le flan
Plutôt que la tomate mutante, c'est carrément le flan royal que vous avez abattu... Eh bien un autre flan encore plus moche et puissant a décidé de s'emparer du monde et les monstres doivent le couvrir de cadeaux. Et au grand désarroi de ses coéquipiers, la splendide idée de Mog pour le tuer est de se transformer en monstre et de confectionner un flan empoisonné pour le donner à leur ennemi. Sauf qu'avec leur nouvelle apparence, Noel et Serah ne peuvent pas vraiment aider la peluche à récupérer les ingrédients et Mog et Noel se chamaillent encore.
J'ai rigolé comme une idiote devant cette fin. C'est si ridicule, entre les voix de Noel et Serah changés en monstres, le plan totalement stupide de Mog... Une fin qui est clairement là pour faire rire quand on voir la tragédie qui tourne autour de toutes les autres fins du jeu !

4. Doubles Sensibles
Le proto-fal'cie Adam a changé vos héros en deux de ses sbires. Cependant, en plein milieu, ils semblent se souvenir d'une part de leur passé. Ils recommencent vite à obéir aux ordres, mais il est dit que si de tels comportements perdurent, ils seront assignés à autre chose (me souviens plus quoi).
... Cette fin est là pour faire des fanfictions. Je ne vois pas d'autre possibilité, et pourtant je n'en ai pas vu une seule ! Sincèrement, c'est la seule explication pour une fin aussi... Je sais pas, moi... ouverte ?

5. Un nouveau Départ
Juste avant qu'Alyssa ne vous remette l'artefact piégé, Snow intervient et révèle ce qu'elle avait l'intention de faire. Il révèle également que Hope va être assassiné dans trois jours et que Noel doit jouer les gardes du corps, puis emmène Serah sur sa moto et ils partent.
Je trouve que cette fin mérite également un WTF, mais passons... Ce n'est pas comme si Serah n'aurait jamais abandonné sa mission, si ? Bref, curieusement, c'est la fin que je vois la plus utilisée par les fanfiqueurs. Et pas pour Snow et Serah... Juste parce que sans que je sache pourquoi, beaucoup de gens adorent le couple Noel/Hope. je n'ai rien contre, mais bon... Ceci dit, il est vrai que c'est un duo bien plus intéressant et surprenant que Serah et Snow, donc ce qu'ils vont bien pouvoir faire durant ces trois jours est une bonne question. Malgré le WTF, on peut sûrement dire que c'est la fin la plus joyeuse du jeu.

6. Sous un Ciel intemporel
Serah a vaincu Caius dans l'abîme du temps, sauf qu'il s'avère qu'il avait apparemment encore un rôle à jouer dans l'histoire puisque vous vous retrouvez plus ou moins dans son monde idéal où le temps n'a pas lieu. C'est un monde où il n'y a que quatre habitants. Serah, Noel, Mog... et Yeul ! Au final, on voit une météorite tomber, ce qui est une joie pour eux car on devine que c'est le signe qu'il y a encore des changements et donc un possibilité de restaurer la vie et le Monde.
Cette fin est assez belle et triste, mais juste pour le message trop mignon de Yeul dans le dossier qu'on reçoit après qu'on ait visionné cette fin paradoxale, je dirais que je l'ai bien aimée... A part ça, c'est loin d'être ma favorite et une de celles qui m'a laissée le plus neutre.

7. Destin et Libre Choix
Acceptant la main tendue de l'illusion de Lightning, Serah vit désormais dans un rêve où tout se déroule bien. Snow et Lightning sont là, Sazh et Dajh viennent rendre visite ainsi que Hope qui pense pouvoir sauver Vanille et Fang. Néanmoins, il y a deux points noirs. Le premier est un miroir dans sa chambre et qui la terrifie sans savoir pourquoi (c'est le miroir dans lequel vous trouvez le premier artefact pour voyager dans le temps), et elle a le sentiment d'avoir oublié quelqu'un qui lui était très précieux. Elle sait qu'il a besoin d'aide et qu'elle tient à lui, mais ne sait plus à quoi il ressemble ni le son de sa voix. Alors qu'elle dit ça, la silhouette de Noel apparaît comme dans un rêve, signe qu'elle essaye de se rappeler en vain.
... J'ai déprimé en regardant cette fin...

8. L'héritier du chaos
Noel a tué Caius, mais il a hésité. Le pouvoir du gardien de la prophétesse est passé en tuant son prédécesseur. Si la main a tué sans hésitation, alors le pouvoir du chaos sera libéré et la déesse Etro mourra. En revanche, si le gardien a hésité, le pouvoir d'immortalité et le coeur de la déesse lui est transmis. C'est ici ce qui s'est produit, et on observe Noel, dérivant dans le labyrinthe du temps sans parvenir à se réveiller. Il raconte tout ce qu'il a vu en gagnant le pouvoir du chaos et sait juste à présent qu'il doit protéger Serah et Yeul.
Cette fin est horrible mais tout bonnement magnifique. Je trouve qu'elle appelle également à la fanfiction, mais là non plus personne ne l'a fait... Ou du moins, ne l'a fait et a terminé la fiction. Par contre, elle m'entraîne un sérieux WTF correspondant avec la fin normale du jeu...

FIN DES SPOILERS


Ils reviendront plus tard, j'ai juste terminé avec l'histoire pour le moment. On va parler du système de jeu.
Final Fantasy XIII-2 fonctionne un peu comme un kindom hearts concernant les mondes. Il a un système de mini-maps (tout de même plus grande que dans un kingdom hearts je trouve) qu'on débloque petit à petit en ouvrant des portails grâce à l'artefact qui leur correspond. Il est très difficile de rester coincé dans ce jeu puisque les seuls artefacts que vous êtes presque forcés de ramasser sont ceux de la quête principale. En revanche, pour les mondes optionnels, en l'absence de guide ou d'internet, il va falloir chercher ! Car les artefacts sont bien cachés parfois !


Le jeu est un RPG dans lequel vous devez résoudre des énigmes, battre des ennemis, dompter des monstres (attrapez les tous !) et améliorer votre équipe. Il n'est pas trop difficile même si la difficulté des combats augmente bien quand on passe en mode normal, et on y joue pour se faire plaisir ou pour l'histoire. Les mouvements sont fluides, et à part quelques moments à la côté de Sunleth durant lesquels je hais la caméra, votre contrôle sur cette dernière vous aide parfois bien à vous repérer et vous utilisez votre pouce droit régulièrement par réflexe au bout d'un moment. Les graphismes sont beaux et la musique, bien que surprenante parfois, est somme toute plutôt bonne (pouce rouge pour Neo-Bodhum et la côte de Sunleth, mais ce sont vraiment les seules musiques qui me gênent vraiment du jeu) voir magnifique (l'une des deux musiques de combat, "last hunters" est juste excellente, et le thème de Noel : "the last travel", qui est également le thème de fond du Monde agonisant, apporte les larmes aux yeux).

Au niveau du combat, comme pour FF XIII, vous avez une jauge d'ATB et un système de Job (CAD ce que j'aimais le plus à FF X-2 et à FF XIII) et de stratégies. A faible niveau, les stratégies semblent inutiles, mais au bout d'un moment vous changerez de stratégies selon la zone où vous vous trouvez ou les boss que vous allez affronter. A haut niveau, le combat mélange autant stratégie que bourrinage, et vous serez vite surpris du nombre de stratégies défensives ou amélioratrices requises face à certains des gros monstres du jeu.
Autre nouveauté qui me fait personnellement EXTRÊMEMENT plaisir : rien n'est perdu. Il n'y a aucune récompense que vous ne pouvez pas ravoir si vous l'avez loupée la première fois, idem pour les coffres, les boss que vous pouvez ré-affronter, et même les scènes ! Après tout, les "sceaux" sont là pour recommencer un niveau si vous le souhaitez. Et ça implique les cinématiques et les séquences de libre-choix !
Comme dans chaque RPG qui se respecte (euh ?), il y a également un casino dans lequel vous pouvez vous ruiner ou faire concourir vos gros oiseaux jaunes (ou non) contre d'autres de leur espèce, vous y trouverez plusieurs fragments ainsi que des objets rares comme les analyseurs, et même un trophée. Il s'agit de Fortuna, avec toute ses hôtesses habillées en chat, et avec Mystique qui vous offrira des privilèges...
les privilèges... Une excellente innovation de ce jeu également. Ils vous permettent certaines choses courantes comme de régler vos rencontres avec adversaires (peu fréquentes, normales, très fréquentes) ou d'augmenter le prix des objets que vous revendez ou l'xp reçue (ici des PC). Puis d'autres, un peu moins courantes, comme de pouvoir bouger la caméra lors des cinématiques, de faire disparaître les ennemis que vous frappez avant le début du combat, de choisir la musique quand vous montez sur un chocobo, ou de préférer ne se faire attaquer que par les ennemis les plus forts et rares.
Concernant les chocobos d'ailleurs, les normales, jaunes, se trouvent dans toutes les destinations obligatoires (à part Academia 500 AC, mais c'est compréhensible) et vous mangent un légume quand vous montez dessus... en revanche, une race de chocobos rouges avec des plumes multicolores à l'arrière existe également dans les "lieux dangereux". En fait ce sont les destinations optionnelles, mais quoi qu'il en soit, ces sal***ries vous mangent des légumes en continu, donc faites très attention quand vous les chevauchez, et ne vous laissez pas envoûter par la musique métal qui vous fait faire du headbanging sans vous en rendre compte.

Enfin, la mort. Car dans le XIII, la mort était TRES embêtante. On mourrait dès que le leader du groupe mourrait ! Certes, si vous dosez bien, ça ne devrait pas arriver. Mais ici, vous ne mourrez que si vos deux persos humains meurent également, et avec le nombre de PVs de Noel si vous le faites bien monter, ce n'est pas si facile à réaliser. SI d'aventure ça arrivait, espérons juste que vous aurez lancé l'affrontement (car les monstres arrivent sur la map et vous pouvez soit attaquer, soit essayer de fuir, soit attendre de vous faire attaquer, et si le temps limite est dépassé alors le combat débute automatiquement), puisqu'il existe une certaine option "recommencer" qui vous permet de reprendre juste avant le combat et qui se bloque si le combat a été lancé par cause de temps limite pour attaquer dépassé. Très pratique lorsque vous tombez par coup de malchance sur un béhémoth aux Monts Yaschas en 010 AC... Très pratique aussi lorsque vous vous lancez comme un beubeu sur le genséric d'Academia 400 AC avant de réaliser qu'il est nettement plus fort que le boss de la zone et que vous allez mourir dans cinq secondes... Non ça ne sent pas le vécu du tout !

... Je pense que j'ai fait le tour... Passons maintenant aux WTF restants. Car même si j'ai adoré ce jeu, il y a des trucs qui m'ont fichue hors de moi, et je pense qu'ils vous intéresseront peut-être...

Maiiis-euuuh... je le fais quand même !

SPOILERS ! !


Déjà, cette fin... On passe des heures à résoudre tous les paradoxes, à tout faire pour sauver le monde, et on se dit qu'on a réussi quand POUF ! Serah meurt (p'tet bien que Mog aussi, on n'est juste pas sûrs pour lui), Lightning se retrouve cristallisée, le chaos est libéré car Etro est morte (bah voui, Caius avait son coeur et a forcé Noel à le tuer... Ou s'est suicidé je pense qu'on peut dire...) et Valhalla se retrouve fusionné avec le Monde réel dans lequel, si je ne me trompe pas, le temps a cessé de s'écouler... Et tout ça sur une musique JOYEUSE ! ! !
...
Epic fail. Et pourtant, vous n'avez rien fait de mal ! Caius vous a juste manipulés du début à la fin.
Pourtant, si on ôtait les dernières trois minutes de la cinématique de fin, on avait une happy end ! Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que ça sent la machine à fric... Bah oui, car avec une fin pareil, bien sûr qu'ils ont prévu une suite !
Faut pas exagérer non plus... Ils n'allaient pas nous laisser comme ça ! (Quoique, on attend toujours Golden Sun IV depuis le cliffhanger de la fin de Dark Dawn.)
Et puis, je me cite moi-même :
Citation :
Le pouvoir du gardien de la prophétesse est passé en tuant son prédécesseur. Si la main a tué sans hésitation, alors le pouvoir du chaos sera libéré et la déesse Etro mourra. En revanche, si le gardien a hésité, le pouvoir d'immortalité et le coeur de la déesse lui est transmis.
Caius a PRIS la main de Noel et l'a FORCE à le poignarder... C'est pas ce que j'appelle tuer sans hésitations, surtout que Noel résiste pour ne pas le faire. Donc, WTF ? Normalement, Caius devait mourir simplement, et Noel devenir le nouveau gardien immortel, rien n'arrivait à Etro ! Exactement comme dans la fin paradoxale "l'héritier du chaos" ! Qu'on m'explique ce que j'ai loupé, là ! La seule explication convenable que j'ai trouvé est une erreur de traduction dans laquelle on a inversé, et donc dans "l'héritier du chaos", Noel n'a pas hésité à tuer Caius... Mais même là c'est un WTF car c'est totalement OOC de sa part. Vous ne verrez jamais Noel tuer un être humain de plein gré, même s'il est particulièrement en colère contre lui...
Bref, il y a un gros bug dans le scénario à part si je n'ai rien compris...

Second WTF : Snow.
... Et dire que je pensais qu'il avait grandit à la fin de FF XIII... Mais non, il est toujours aussi idiot tête brûlée. Un héros de manga en puissance, particulièrement lourd avec ses "je suis un héros"... Désolée pour ses fans, je le trouve juste mortellement cliché, et j'avais espéré le voir grandi dans ce jeu, puisque son look est tout de même bien plus classe que dans le volet précédent. Malheureusement, à 24 ans, il se montre clairement beaucoup moins mature que le gamin de 18 ans qui accompagne sa fiancée. (Bon, après ils en jouent sûrement un peu au vu d'une citation bien vraie de Noel : "... Comment tu as fait pour survivre jusque maintenant ?")
Spoiler:
 

Troisième WTF :

Ceci est un rêve dans lequel on voit des scènes du passé de Noel... Je ne rêve pas... La bestiole qu'il a tué au début, tout seul, c'est un béhémoth !
... Comment ça se fait qu'on n'arrivait pas à en battre un à trois bien plus tard alors ???

Bon, et je vais m'arrêter là. J'ai assez ragé comme ça ^^

FIN DES SPOILERS


Voilà ! C'était Final Fantasy XIII-2 que j'ai personnellement beaucoup aimé et auquel j'espère vous avoir donné envie de jouer !

PS : Si vous l'avez fait, je suis désolée... Mais ce n'est pas parce que des vidéos ne sont pas dans les catégories de spoilers (c'est à dire les fins paradoxales et les WTF) qu'elles ne spoilent pas ! Ne les regardez pas si vous ne voulez pas être spoilés !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Final Fantasy XIII-2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PS3] Final Fantasy XIII !!!
» Lightning Final Fantasy XIII
» Dessin de Sazh Final fantasy XIII
» [Jeu vidéo] La saga Final Fantasy
» Final Fantasy XIII Trailer (3F-8H)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syvenrow :: Jeux :: Jeux Vidéo :: Présentations-
Sauter vers: