Venez poster les histoires que vous écrivez, présenter ce que vous connaissez, et bien d'autres choses encore.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saint Seiya (séries)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
S.Skye.K
Administraffreuse
avatar

Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 24
Localisation : In Soukoku Hell

MessageSujet: Saint Seiya (séries)   Ven 2 Sep - 19:48

Voici un article que j'avais déjà posté sur Atzarym dans la section "mangas" ! C'est un article sur les différents Saint Seiya, et malgré une petite tentative d'objectivité (très petite...) l'article est presque entièrement subjectif, c'est donc presque entièrement mon avis, à vous de vous faire le votre !


Qui ne connaît pas Saint Seiya ? Ce sont ‘les chevaliers du Zodiaque’, ça vous dit quelque chose ? Eh bien je vais vous parler de ça, car c’est sûrement l’une des séries qui a été le plus reprise par des auteurs différents. (s’il vous venait l’envie de tous les regarder, ils sont ici !)
D’ailleurs, mon ‘exposé’ ne parlera pas beaucoup de la série originale, je compte d’avantage m’attarder sur une des autres séries qui en a découlé : ‘Saint Seiya ; The Lost Canvas : La légende d’Hadès’.

Bon, on va quand même présenter la série : les chevaliers du zodiaque, ce sont des jeunes garçons (ou filles, mais c’est très rare et elles doivent porter des masques… misogynes…) capable de contrôler l’énergie en eux et qui les entoure nommée Cosmos.
Ces chevaliers sacrés doivent protéger la déesse Athéna lors de sa guerre sainte face à Hadès qui a lieu tous les 200 ans. Ils portent une armure au nom des 88 constellations, douze d’or, vingt quatre d’argent, et quarante huit de bronze. (ce qui ne fait pas 88, mais passons)
Dans la série originale, on suit les aventures de cinq bronzes (avec ou sans jeu de mot, à vous de voir si vous aimez ou pas ^^), Seiya de Pégase (d’où le nom, je me demande juste pourquoi ils l’ont gardé dans les autres..), Shun d’Andromède, Hyoga du Cygne, Shiryû du Dragon, et Ikki du Phénix. Ils protègeront Athéna (qui est ici une gamine pourrie gâtée experte pour se jeter dans les bras de l’ennemi et se retrouver à devoir être sauvée dans les douze heures qui viennent… c’est le principal défaut que je trouve à la série originale en fait…) de bien des choses, commençant par devoir défaire le représentant suprême d’Athéna au sanctuaire qui se trouve être un imposteur, puis Poséidon, et enfin Hadès.
Spoiler:
 
Alors, bon, on suit des bonzes qui deviendront God Saints (chevaliers divins) à la fin, c’est bien, on voit une évolution, certains points du scénario sont intéressants (j’ai beaucoup aimé le début de la saga Hadès… jusqu’à l’arrivée à Elysion en fait), mais je trouve la série malheureusement trop répétitive (voir la désencyclopédie pour plus d’informations ^^), le héros qui n’évolue presque pas dans sa tête, etc… Au fond, c’est une bonne série pour ceux qui voudront voir les débuts des shônens, mais il faut s’attendre à ce que les détails, les manipulations, et les fioritures soient minimes, au profit de combats généralement assez bien faits pour l’époque et parfois touchants (pauvre Hyoga quand même, il tombe toujours sur des vieux potes…). Après des années d’attente de fans qui ont dédaigné les autres séries, Kurumada a fait sa propre ‘suite’… qui se déroule lors de la précédente guerre sainte et dans le temps présent à la fois… séquelle et préquelle en même temps…Mais je ne m’étendrais pas plus dessus.
Après tout, cette guerre sainte face à Hadès à laquelle ont participé Shion et Dohko est, d’après moi, bien mieux faite dans ‘Lost Canvas’.
Néanmoins, la série originale aura le mérite d’avoir lancé de merveilleux univers (car il faut avouer qu’il y a beaucoup d’imagination !) et aussi d’avoir provoqué une série abrégée plutôt drôle dont voici les vidéos présentes pour le moment (je vous préviens, si vous les regardez tous d’affilée, la musique ‘Neon kngihts’ de Black Sabbath va vous hanter des jours durant…):
1. Maison du bélier
2. Maison du taureau
3. maison des gémeaux
4. maison du cancer
5. Maison du Lion
6. Maison de la Vierge
7. Maison de la balance
8. Maison du Scorpion
9. Maison du Sagittaire
10. Maison du Capricorne
11. Maison du Verseau
Le poisson et le Pope arrivent, l’auteur l’a juré ^^ Bref, si vous avez envie de vous moquer gentiment de la série (ou moins gentiment parfois), n’hésitez pas à jeter un œil et une oreille.

Bon, je vais maintenant m’attaquer la ‘Saint Seiya ; Episode G’. Déjà, pourquoi ‘G’. La réponse a mis un temps à me venir (peut-être parce que j’ai commencé la série ‘saint seiya’ avec ceux-là…), et c’est pourtant simple : ‘Episode Gold’. En effet, cette série suit les aventures d’Aiolia, le chevalier d’or du lion qui a un rôle malgré tout plutôt secondaire dans la série originale, comme tous les chevaliers d’or.
Quelques années avant la série originale, cette histoire raconte les périples d’une guerre que les chevaliers d’or durent affronter sous la tutelle du faux grand-pope (qui accomplissait parfois plutôt bien son job quand même) : la Titanomachie.
Ce qui fit bondir les fans fut d’abord les dessins. Moi je ne vous cacherais pas que lorsque j’ai choisi ce livre parmi tant d’autres dans la librairie, c’est parce que je les trouvais magnifiques.
Spoiler:
 
La série originale souffre de graphismes simplistes et très ‘bourrins’ si vous voyez ce que je veux dire : pas de place au détail, des visages qui se ressemblent, pas de personnage particulièrement beau, les armures qui sont un empilement de plaques en métal, etc…
‘G’ souffre de l’inverse, les dessins faits par ordinateur de Megumu Okada sont aux antipodes de ceux de Kurumada : des dessins bourrés de détails et très ombragés, des personnages très beaux, très fins (anorexiques…), très détaillés, des décors magiques, et tout le reste… Trop des fois.
Certaines images sont si sombres que l’on a du mal à comprendre ce qu’il se passe, les garçons ressemblent presque tous à des filles (moi ça ne me dérange pas, mais bon… quand on voit qu’ils ressemblent plus à des filles que certaines filles justement…), mais ont l’air bien plus jeunes. Il illustre très bien le ‘trop de détail tue le détail’.
Cependant, une fois passé le mal des yeux à essayer de tout comprendre, on peut apprécier à leur juste valeur les armures qui sont des œuvres d’art (comparées à la série originale, et même à certaines de lost canvas), les combats titanesques (c’est le mot ^^), les milliers de mèches de cheveux par personnage (et je suis assez folle pour essayer de les redessiner…), les superbes tenues de la Grèce antique auxquelles on a parfois droit, et les manipulations entre leaders (passées à la trappe dans la série originale) qui sont si tordues que parfois on ne sait plus qui manipule qui entre Chronos, Saga, et Pontos… Les scènes d’amitié, bien sûr (on est dans les chevaliers du zodiaque, quand même !), on peut voir Aiolia être petit à petit accepté parmi les chevaliers d’or, et j’ai personnellement bien rit aux disputes entre le lion et Milo.
Après, il faut aimer. Moi, j’aime bien.


Maintenant, je vais m’attaquer au gros morceau : Saint Seiya ; The Lost Canvas.
Spoiler:
 

Quand je me suis décidée à le prendre, c’était pratiquement juste parce qu’il était en promotion (T_T’), 3€ le manga, je m’étais dit que je pouvais bien me le permettre.
Eh bien j’ai tout de suite pensé que j’avais bien fait.
Autant j’aimais bien certaines choses de la série originale, autant j’appréciais vraiment ‘G’, autant j’ai complètement adoré ‘Lost Canvas’.
Cette histoire raconte la guerre sainte de 200 ans auparavant.
On suit Tenma de Pégase accompagné de Yato de la Licorne et de
Spoiler:
 
, mais on suit également à coté les douze chevaliers d’or qui se retrouvent généralement avec une importance égale voir supérieure à celle des héros, alors qu’ils étaient presque chaque fois relégués au second plan dans la série originale. On retrouve un Dohko de la balance et un Shion du bélier en jeunes encore vifs et bourrés de défauts, on découvre avec émotion un Albafica des poissons et un Manigoldo du Cancer qui redorent le blason qu’Aphrodite et Deahtmask, les terribles chevaliers assassins de la série originale avaient terni, on voit avec amusement le jeune Regulus du Lion qui se laisse remonter les bretelles par des bronzes, on est légèrement déçus de voir El Cid du capricorne ressembler trait pour trait à Shura, on est passionné lorsqu’on voit Sisyphe du sagittaire se dresser face à Eaque, on retrouve une histoire bien triste entre jumeaux pour Defteros et Aspros des gémeaux, on peut apercevoir la force de caractère de Rasgado du taureau, on est surpris des ressemblances et des différences entre Asmita de la vierge et Shaka (l’un doute énormément quand l’autre ne doute pas assez, mais ils ont pratiquement la même physique), on est surpris face à un Degel du Verseau qui s’énerve quand son homologue de la série originale était froid comme glace, et on rit face à un Kardia légèrement psychopathe qui ne pense qu’à se battre mais qui arrive malgré tout à nous toucher… en plein cœur ?
Spoiler:
 
L’histoire est extrêmement triste malgré des moments de rire (pour la plupart dus à Yato), le personnage d’Alone particulièrement est intéressant dans le sens où il semble ne plus voir la frontière entre la gentillesse et la cruauté. L’histoire d’amitié autours de laquelle tourne la série unit la réincarnation d’Athéna, Sasha (qui est beaucoup plus intéressante et bien moins potiche que Saori), le chevalier de Pégase, Tenma (qui a une personnalité bien plus travaillée que Seiya et est bien plus charismatique à mon avis), et la réincarnation d’Hadès, Alone (sur lequel j’ai déjà donné mon avis).
L’histoire rebondit, et les combats sont splendides. On est cependant mis au goût du jour avant même de lire si on connaît un tout petit peu la série originale : Seuls Dohko et Shion sortiront en vie de la guerre parmi les chevaliers d’or.
Néanmoins, je peux rassurer ceux qui s’y attacheront : ils auront tous une fin digne, même si elles feront parfois pleurer les plus sensibles (oui, moi, j’ai pleuré régulièrement, j’avoue…).
Au niveau graphique, les dessins sont excellents. Bien plus beaux que dans la série d’origine, les personnages semblent une amélioration de ceux de la série originale, très beaux, mais pas ‘trop’ comme dans ‘G’. Les armures et tenues sont certes moins détaillées et belles que dans ce dernier mais restent très correctes, et les surplis que l’on n’avait pas pu voir dans l’épisode Gold sont juste époustouflants.
Spoiler:
 

La série eut tant de succès qu’elle fut adaptée en OAV, contrairement à ‘G’ qui, bien qu’ayant eu un succès identique, était, je suppose, trop dur à réaliser techniquement (ils se sont donc contentés de quelques cd dramas…). La saison 1 est terminée, elle s’achève à la mort du troisième chevalier d’or (je ne vous dirais pas qui) et ouvre sur une suite qui… est également achevée, suite à plusieurs morts qui vous prennent aux tripes... et une scène qui vous laissera incrédule : Dohko ne peut pas mourir : il est là dans la série originale, alors WTF ?
Mais elle s'arrête juste avant mes moments favoris malheureusement : Bluegrad, l'arche, et le palais d'Hadès lui-même ! Alors, à quand la saison 3 les amis ? Car je brûle de voir plus de mes chevaliers favoris ! (Deux d'entre eux n'ont pas encore prononcé un mot, mince !)

Je vous conseille donc vivement « lost canvas », qui peut se lire même sans connaître la série originale, contrairement à ‘G’ à laquelle je n’avais pas compris grand chose à la base.

Opening saison 1

lien

Opening saison 2




Au fait, si vous regardez, je vous conseille juste un truc : La VOSTFR… Les VF me donnent juste envie de pleurer, mais ce n’est peut-être que mon avis !
Maintenant, à vous de juger, animé comme manga, s’il y a une série que vous préférez, si vous n’en aimez aucune, si vous les aimez toutes… C’est un immense univers, et je pense sérieusement qu’il est dur de tout détester, mais ça reste à voir !

_________________

Reality is an Illusion, the Universe is a Hologram, Buy gold, Bye !


Random thing:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Seiya (séries)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saint seiya, la série abrégée
» Oui au respect des séries, dont Saint Seiya !!!
» [Animé] Saint Seiya Omega
» Saint Seiya Resin Statue, Athena Exclamation Attack
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syvenrow :: Présentations :: Livres :: Mangas-
Sauter vers: